Café noir

mets-toi à l'aise, c'est l'heure de la pause

31 décembre 2004

le sourire de la Joconde



La Joconde c'est sans doute le tableau le plus célèbre du monde, sans qu'on sache parfois vraiment pourquoi. Il a des tas de théories qui tentent de résoudre le fameux mystère de l'énigmatique sourire… 
Certains y ont vu un autoportrait déguisé du peintre d'où l'expression ironique dudit sourire, d'autres y vu le dos d'un homme, De Vinci étant un homosexuel notoire…
Toutes sortes d'hypothèses ont fleuri sur ce thème sans qu'aucune n'emporte l'adhésion. Etrange tout de même ! Enfin regardez bien ! Vous le voyez ce sourire ? qu'a-t-il donc de si particulier ?


Bin, heu… difficile à dire n'est ce pas ?
et dites-moi, franchement si vous ne saviez pas qu'il y a un mystère derrière ce sourire, vous aurait-il intrigué ?
franchement ?
Or, il y a de fortes chances que ce mystère n'existe pas !
Le premier qui en a parlé fut Gorgio Vasari, un historien du 16e siècle. Or Vasari décrit le tableau sans l'avoir jamais vu (comme il arrive parfois que des critiques parlent de livres qu'ils n'ont pas lu) ! Et le discours de Vasari est sans cesse répété. Il a vu un mystère dans le sourire de la Joconde, donc il y avait forcément un mystère, et ne pas le voir, ne pas en parler vous reléguait sans appel au rang des sots !

C'est le syndrome des habits neufs de l'Empereur, conte qui nous a bien fait rire quand nous étions enfants,  et qui décrit un travers dans lequel nous aurions cru ne jamais tomber.

Alors tout n'est-il qu'illusion ? La connaissance pervertit-elle le regard ? Suffit-il de savoir pour ne plus voir ?

 


Posté par Mosca à 22:53 - diversitude - Vous dites ? [3 petits mots] - Permalien [#]

Commentaires

    sujet de philo (si si, j'ai eu ça en terminale avec un certain Mr Atlan)!
    Sinon, y a pas de mystère, elle était constipée.

    Posté par Remo, le 03 janvier 2005 à 22:10
  • (sans rire, vous avez déjà vu la moue d'un nourisson qui a des coliques ? ben ç'est pareil)

    Posté par Remo, le 03 janvier 2005 à 22:11
  • Comparé un sourire pareil à un nourisson qui a des coliques, c'est comme n'avoir jamais donné d'orgasmes à une femme. Quel connard se cache derrière ce commentaire ? Si tu as ce sourire quand tu es constipé, faut te faire soigner mon gârs.

    Posté par vagabond, le 21 février 2005 à 05:31

Poster un commentaire