Café noir

mets-toi à l'aise, c'est l'heure de la pause

22 août 2004

les gens

Dis que font les gens quand tu mendies un peu de pain quand tu dors la nuit dans une boite de carton quand tes gamins boivent de l’eau pleine de plomb dis que font les gens ? Dis qu’est ce qu’ils font quand on te parque sur un terrain sans eau parce que t’es romano quand les flics te contrôlent pour la dixième fois parce que tu t’appelles Aziz quand on te renvoie dans un pays que tu ne connais même pas dis que font les gens ? Les gens, ils pleurent sur des... [Lire la suite]
Posté par Mosca à 23:57 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

06 août 2004

jeu de piste

pivote un peu sur la gauche écoute le chant du coucou risque trois faux pas jusqu'au chemin des marelles du ciel à l'enfer, aller et retour ferme bien les yeux surtout ne triche pas un deux trois soleil et si tu touches le mur saute à cloche pied de l’autre coté ne donne surtout pas ta langue au chat même s’il est de Chester et n’oublie pas le trésor est sous la croix le trésor est sous la croix le-trésor-est-sous-la-croix.
Posté par Mosca à 01:42 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
22 juillet 2004

il y avait plein de fleurs et puis des chuchotis des murmures des sanglots quelques fous-rires étouffés et des mots pas dits des phrases maladroites qui se pressaient pourtant au coin des bouches histoire de se faire entendre au moins une fois avant péremption et puis la terre qui tombait du bout des mains Ça fait drôle la terre quand elle tombe en morceaux
Posté par Mosca à 12:39 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
17 juillet 2004

Pieds nus, descendre l’escalier en évitant de faire grincer les planches disjointes des marches, bien mettre le pied dans l’angle en se tenant à la rampe, ne pas trop appuyer. Je l’ai souvent descendu comme ça, comme si j’avais voulu répéter encore et encore, comme si j’avais voulu par cette répétition enlever toute signification à ces mouvements tant de fois accomplis, pour qu’ils  deviennent  automatiques et ne perturbent pas le fil de mes pensées. La lumière joue dans la toile d’araignée à l’angle du... [Lire la suite]
Posté par Mosca à 23:46 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
14 juillet 2004

pont des hasards

j'ai traîné ma carcasse sur le pont des hasards l'heure était un peu floue et le ciel un peu bas j'ai traîné ma carcasse comme on traîne son chien triste un peu de ne pas t'avoir vu triste un peu de ne pas t'avoir vu nous avions rendez vous je me souviens à cinq heures trente-trois précisément le premier lundi du mois de juillet à la troisième arche du pont suspendu mais j'ai oublié en quelle année et j'ai du me tromper j'ai marché le long du pont au-dessus de l'eau qui ricanait ... [Lire la suite]
Posté par Mosca à 01:41 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
07 juillet 2004

Quelque part quelquefois Quelque chose quelque temps… Quelque part un ailleurs Quelquefois hors du temps Quelque chose différent Quelque temps un instant… Quelque part autrefois Quelquefois un espoir Quelque chose de toi Quelque temps sans y croire Quelque part quelquefois Quelque chose quelque temps Quelque part un ailleurs
Posté par Mosca à 11:47 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

03 juillet 2004

horoscope

Bélier (21 mars-20 avril) :   Vous foncez tête baissée contre toutes les portes. Cependant, il suffirait souvent de se servir de la poignée… Amour : Evitez les tête-à-tête. Santé  :  Maux de crânes en perspective. Taureau (21 avril-20 mai) : Vous ruminez de sombres pensées et de vieux chewing-gums. Amour : cessez de fixer l’être aimé de votre regard bovin, il pourrait se rendre compte de votre manque d’intelligence. Santé : aérophagie probable. Gémeaux (21 mai–21 juin) : Comme... [Lire la suite]
Posté par Mosca à 22:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
02 juillet 2004

insomnie

La lune allume dans la nuit des milliers de flammèches qui éclaboussent les trottoirs de terreur immobile Dans le creux de mon ventre une araignée livide disloque mon sommeil je devrai attendre la fin de la nuit recolorer mes lèvres dans un verre de whisky me raccrocher en falaise à l’apparence de la vie pour au petit matin enfin m'endormir.
Posté par Mosca à 23:07 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
29 juin 2004

Ne rien rejeter est-ce débauche  mes paysages foisonnent de paradis oubliés ne rien espérer est-ce violence mes déchirures se morcellent en murmures éraillés ne rien effacer est-ce nonchalance mes souvenirs traînent dans la corbeille à linge et attendent la prochaine lessive
Posté par Mosca à 22:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 juin 2004

page d'histoire : la chasse à l'ours

C'était en 1893 au mois d'août, quelque part en France, au pays des mortes-eaux. La vie n'était pas facile et nous faisions la chasse à l'ours. Des ours, y en avait beaucoup, et ils étaient forts comme des ours. Y en avait trop et y avait plus de boulot. Et puis, les ours, c'est pas des gens comme nous, c'est sauvage, c'est barbare, ça nous prend nos filles, et ça nous prend notre boulot. La saison du sel commençait et ils se rameutaient. Nous, faut nous comprendre, nous nous sommes dit... [Lire la suite]
Posté par Mosca à 22:18 - - Commentaires [15] - Permalien [#]