Café noir

mets-toi à l'aise, c'est l'heure de la pause

12 juin 2004

après l'orage

 nos yeux désormais évitent les champs
de bataille. Vague
après vague, la fureur se recroqueville
sous l'averse qui emporte
les rancunes étales
ton corps bascule à tue-tête
sur des éclats
de miroirs qui témoignent de
nos no man's lands épiques
 

Posté par Mosca à 01:01 - texto - Vous dites ? [0 petits mots] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire